Pourquoi ici?

L'histoire naturelle du massif

Le massif du Taillefer s'est formé il y a 600 millions d'année. Lors de la dernière glaciation (environ 120 000 à 12000 ans), un glacier le recouvrait entièrement. Au moment où les glaciers se sont retirés partout en Europe, il y a environ 12 000 ans, le glacier situé sur le massif du Taillefer s'est déplacé lentement sur une surface rocheuse peu pentue, créant le paysage que l'on observe aujourd'hui : un plateau constellé de multiples lacs.

Les animaux et végétaux de l'âge glaciaire, habitués aux conditions de froid extrême, se sont réfugiés en altitude. Le massif du Taillefer abrite donc des espèces relictuelles des temps glaciaires !

Avec le retrait des glaciers, la vie s'est développée. La végétation s'est installée, s'adaptant aux conditions climatiques particulières. Des animaux ont trouvé ici des lieux de prédilection. 

La conjonction de facteurs naturels et d'interventions humaines a engendré une biodiversité exceptionnelle sur le site Natura 2000 du massif du Taillefer.

La richesse du site

  • Plus de 44 habitats naturels d'intérêt communautaire: tourbières actives, tourbières alcalines, lacs tourbeux, pelouses sèches, landes à Rhododendrons, landes à callunes, éboulis, névés, mégaphorbiaies, aulnes verts, forêts d'épicéas, hêtraies, cours d'eau, ...

  • Plus de 80 espèces végétales patrimoniales c'est à dire rare, protégée, ou dont les milieux de vie sont en danger
  • Plus de 114 espèces d’oiseaux dont les emblématiques Tétras-lyre, Circaète Jean-le-Blanc, Casse-noix moucheté, Traquet motteux...
  • Plus de 32 espèces de mammifères dont le Lynx boréal, classé d'intérêt communautaire car menacé de disparition
  • Plus de 8 espèces de reptiles (couleuvre verte et jaune, lézard viviapre...)
  • 5 espèces d’amphibiens (Grenouille rousse, triton alpestre, salamandre tachetée...)
  • Plus de 8 espèces de libellules (Leucorrhine douteuse, Aeschne des joncs...)

 

Grenouille rousse - M.Coulon (PNE)